Comment trouver la sérénité dans un contexte anxiogène ?

Therapeute corporel et emotionnel Nice

Je pense que cela ne vous a pas échappé la lourdeur de cette rentrée 2020, rythmée telle une épée de damoclès par la Covid. 

L’incertitude, le doute, la peur, le port du masque, les gestes barrières, etc. s’ajoutent au stress habituel de la rentrée.

L’année dernière j’avais écrit un article : 4 clés pour être aussi serein que Bouddha à la rentrée. Ce sont des clés essentielles toujours valables aujourd’hui.

Pour cette rentrée plus particulièrement mouvementée, je vais vous partager une notion fondamentale, pour ne plus subir les difficultés extérieurs mais danser avec, en toute sécurité

Comment se sentir apaisé malgré une rentrée anxiogène ?

Lors de mes vacances, que j’ai choisi de vivre seule, j’essayais le plus possible de mettre mon attention sur ce que mes yeux me donnaient à voir, mes oreilles à entendre. Cela peut paraître inutile, sans aucun sens, surtout dans notre mode de vie moderne, où tout se vit en mode automatique, par habitude.

Et pourtant, c’est là que réside le socle de notre paix intérieur : revenir à l’essentiel.

Lors d’un de mes moments de contemplation, mes yeux ont été attirés par une petite masse agrippée à une branche d’arbre, chahutée par le vent, très présent ce jour-là. En y regardant de plus près, c’était une sauterelle. Je la regardais, ballotée dans tous les, plus ou moins fortement, selon le rythme cadencé du vent.

La sauterelle restait sur cette branche secouée et ne faisait plus qu’un. Je percevais une profonde tranquillité et une confiance absolue, qui m’a émue et réconfortée.

Vous allez peut-être penser que mes vacances en solitaire m’ont rendu “marteau” !

Je vous rassure je suis plus que jamais centrée, les pieds bien ancrés sur terre et connectée à l'essentiel.

Se reconnecter à l’essentiel : la clé pour vivre le stress en toute sérénité

Le fait de se relier à la seule réalité qui soit, dans l’ici et maintenant, permet de ressentir un espace en nous, où réside la paix, la sécurité et la confiance.

C’est inné en chacun de nous. 

Cet espace de pur Amour est relié à la Source de Vie, le Divin, l’Univers,...selon le mot qui résonne pour vous.

Notre ego ou petit Moi, qui se croit séparé de la Source, nous empêche de le goûter. Il nous distrait sans cesse en faisant beaucoup de brouhaha dans nos pensées, nous fait agir dans une énergie de peur et de manque

Il essaie de nous protéger en nous évitant tout risque de souffrance par rapport aux expériences de notre passé. Ainsi, il nous coupe des possibilités infinies que la Vie nous offre. Il nous maintient dans une zone dite de confort, alors qu’elle est en réalité une prison dorée.

Comment se relier à notre Etre profond quand notre ego est omniprésent ?

Il est primordial de réaliser que nous ne sommes pas notre petit Moi, notre ego.

Nous sommes bien plus vaste que cela.

En ces moments qui peuvent paraître très difficiles pour le petit Moi, effrayé par le contexte, je vous invite à expérimenter la présence en vous de votre Moi Supérieur. Il a toujours été là, seulement il a très peu été reconnu.

C’est un espace de paix intérieure, caché derrière des murailles de pensées limitantes, de jugements, de croyances, de préjugés.

Un exercice simple pour retrouver l’apaisement, à pratiquer au quotidien

Posez-vous, dans le silence, et portez votre attention sur une chose devant vous, qui peut être aussi bien une fleur, qu’un simple stylo, cela n’a aucune importance.

Le principal est de garder votre attention dirigée, afin de taire l’ego, ou du moins, au début, de baisser le volume.

Vous allez ressentir une tranquillité, une paix intérieure. Il s’agit en fait, de cet espace, où vous êtes protégée et aimée, quoiqu’il arrive. C’est la Source qui circule en vous, à chaque instant, et ne vous quittera jamais.

Au début, cet exercice va peut-être vous paraître compliqué, voir impraticable.

Essayez ! même une minute. Demain, vous y arriverez pendant deux minutes, puis après-demain cinq minutes etc.

Plus vous pratiquerez, avec bienveillance envers vous-même, sans vous juger, sans pression, plus vous parviendrez à vous reconnecter à votre nature véritable, qui est en paix et en sécurité.

Si vous sentez que cette période anxiogène vous paralyse, que vous manquez d'énergie, que vous ressentez le besoin d'être soutenue, je vous encourage à me contacter, pour que nous puissions en parler ensemble au téléphone, lors d’une session “boost” offerte, au cours de laquelle je vous guiderai, pour retrouver l'apaisement et la confiance.

Pour recevoir d’autres articles comme celui-ci, inscrivez- vous dès maintenant à ma newsletter.

    Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.