Stress, anxiété, dépression : une autre pandémie à éradiquer

Stress, anxiété, dépression

Voilà bientôt un an que le coronavirus a bouleversé nos vies et ce à l’échelle mondiale. Depuis des décennies, nous n’avions pas vécu d'événement de cette envergure.

Nous sommes une génération qui n’a pas vécu de guerres, de crises sociales et sanitaires aussi impactantes. En ce sens, nous ne sommes pas “habitués”. Ce qui peut provoquer une profonde anxiété.

Et pourtant la Vie n’est pas un long fleuve tranquille, bien au contraire. Comme on pu le vivre nos “ancêtres” au travers de guerres, famine, pandémie etc.

N’ayant jamais connu de contexte aussi bouleversant, nous pouvons être amenés à céder à la peur, au découragement et ne pas avoir foi en la Vie.

En tant que thérapeute psycho-spirituel, j’observe auprès des femmes que j’accompagne, une forte augmentation de dépression et de mal-être profond.

Un sentiment d’impuissance et de nostalgie les accapare. 

“Quand est-ce que ça va s’arrêter ?” “Quand est-ce que ça va revenir comme avant?”. Ce sont les questions que j’entends régulièrement.

Au-delà du virus, il y a un paramètre très important à prendre en compte, c’est notre santé mentale.

Comment garder confiance et enthousiasme dans un contexte de crise ?

Je vous partage une clé fondamentale pour se libérer du stress, de l’angoisse et de la dépression :

Nettoyer le filtre de notre mental

Notre mental est une immense base de données. Il répertorie toutes nos expériences depuis que nous sommes nés. Sa fonction originelle est l'apprentissage.

Tous nos apprentissages comme : marcher, parler, lire, faire du vélo, conduire... sont enregistrés. Ils sont acquis, nul besoin de réapprendre.

Notre mental est à l'origine un “outil” fabuleux et neutre.

Seulement, parmi toutes ses données, beaucoup deviennent erronées au fur et à mesure de notre existence et obstruent notre perception.

Notre mental est comme une trame, remplie de milliers d’informations classifiées et catégorisées en “bon” ou “mauvais”. 

Chaque personne a sa propre trame. Elle est unique. Ainsi, d’une personne à une autre, nous ne percevons pas la même chose. 

Par exemple, lorsque nous échangeons nos ressentis sur un film, nous observons que l’autre n’a pas vu le film sous le même angle que nous. Et pourtant, le film s’est déroulé d’une manière unique. C’est notre écran mental qui interprète chaque scène au travers de nos données personnelles.

Il s’agit de notre filtre mental.

Nous percevons la Vie à travers des lunettes codées qui nous retranscrivent ce que nos sens expérimentent. Ce que nos yeux voient, ce que nos oreilles entendent etc.

D’une personne à une autre, nous ne percevons donc pas la même chose. Il y a autant de perceptions que d’être humains sur Terre.

Comment libérer son mental ?

Pour cela, il est nécessaire de se désidentifier de notre mental, en reconnaissant ce que nous sommes vraiment.

Nous ne sommes pas notre mental. Nous sommes des êtres énergétiques incarnés dans un corps humain avec un mental. 

Notre corps est comme un véhicule qui nous permet de fonctionner au quotidien et le mental est le pare-brise.

Voici la définition de "pare-brise" : vitre située à l'avant d'un véhicule qui permet de protéger les passagers du vent et de la pluie tout en assurant une bonne visibilité au conducteur.

En chacun de nous, existe un espace vaste et infini, qui est relié à la Source de Vie.

Le fait de nettoyer son pare-brise permet de recevoir les possibilités infinies que nous offre la Vie, sans aucune censure, déformation ou interprétation fausse du filtre mental.

Comme les essuies-glaces de notre voiture nettoient le pare-brise pour mieux voir la route.

La méthode du film miroir pour retrouver son pouvoir créateur plutôt que subir le stress et l’anxiété

Pour nettoyer ce qui a besoin de l’être, il faut le voir.

Comment voir ? Avec ma méthode du film miroir : s'observer.

Il s’agit de se regarder réagir, penser, pour mettre de la lumière sur les endroits de notre pare-brise où des traces floutent notre vision de la route.

C’est nettoyer son pare-brise en plein soleil où toutes les traces sont visibles. 

Vous prenez conscience ainsi, que la pensée angoissante que vous projette le mental par rapport à une situation, n’est que le reflet d’une peur ancrée, restée collée à votre pare-brise dans l’ombre. 

Vous récupérez votre pouvoir d’être créateur et non d’être soumis au contexte extérieur, aussi déstabilisant puisse-t-il l’être.

Vous avez les moyens de dire STOP. Ainsi, vous modifiez votre réaction habituelle dictée par une traduction erronée de ce qui est. Vous voyez la réalité, la vraie. Vous percevez les possibilités que la Vie (la route) nous donne à suivre, même par temps d’orage.

C’est reconnaître ce qui est, sans rajouter une couche de peur et d’anxiété qui nous éloigne de notre nature profonde.

Plus nous voulons contrôler avec notre mental ce qui se passe, plus nous nous enfermons dans notre propre prison.

Nettoyer le filtre de notre mental c’est le remettre à sa fonction originelle, celle de serviteur de notre Être profond, ce que nous sommes vraiment.

Notre nature véritable reçoit, sans aucun filtre, l’élan de Vie qui nous est inspiré à l’infini.

Avec un mental redevenu neutre, nous sommes en mesure de nous connecter à cet élan de Vie au plus profond de nous,

qui est en sécurité et en paix, quoi qu'il arrive. 

Ainsi, nous nous laissons guider par elle, avec notre mental à son service, pour le vivre concrètement au quotidien.

Si vous vous sentez perdue, submergée par l’anxiété, la peur ou même la dépression.

Je vous invite à me contacter en prenant rendez-vous pour un bilan boosteur offert au téléphone. Nous ferons le point sur votre situation et nous verrons ensemble si mon accompagnement peut vous aider à retrouver la confiance en vous et en la Vie.

Pour recevoir d’autres articles comme celui-ci, inscrivez- vous dès maintenant à ma newsletter.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.